L'ostéopathie

L'ostéopathie est une méthode de soins manuelle . Elle a pour but d'aider et d'accompagner le corps dans sa capacité d'auto-guérison, pour rétablir au mieux les structures et les fonctions de celui ci.

L'ostéopathe agit avec ses mains sur les os, les muscles, les viscères ou encore les articulations grâces a différentes manipulations.

Il cherche a rétablir une harmonie et un équilibre du système musculo-squelettique du patient avec une vision globale.

Un critère important pour un ostéopathe est la mobilité : les différentes structures du corps doivent être les plus mobiles et relâchées possible pour garantir un bon état de santé.

Que la douleur soit aiguë ou chronique, l'ostéopathe recherchera l'origine des symptômes en questionnant le patient sur ses antécédents et en effectuant des tests palpatoirs.

Il sera alors amené à traiter directement la région anatomique où siège la douleur, mais pourra également avoir une action sur d'autres zones susceptibles d’êtres impliquées.

Dans tous les cas l'ostéopathe choisira les techniques qui lui semblent les plus appropriées pour soigner le patient.

Une collaboration avec les autres professions médicales est indispensable dans la suivie globale du patient ( médecins, kiné, dentiste, podologue, psychomotricien,ophtalmologistes, psychologue, orthodontiste, orthophonistes, chirurgiens, infirmiers etc... )

Une séance d’Ostéopathie dure en moyenne 45 minutes et se décompose en 3 parties :

Dans sa relation avec le patient, l’ostéopathe est à votre écoute pour cibler votre motif de consultation ainsi que les signes associés, vos antécédents médicaux, chirurgicaux, traumatiques et familiaux (si possible prévoir les examens complémentaires déjà réalisés, radiologies, en votre possession….). L’Ostéopathe enquête aussi sur votre mode de vie : sommeil, stress, alimentation, sédentarité, activité physique, activité professionnelle…. Le praticien commence par poser des questions précises pour s'assurer que le patient peut recevoir un traitement ostéopathique et qu'il ne nécessite pas en premier lieu, une prise en charge médicale. Ce sont les diagnostiques différentiels. Toutes ces informations permettent à votre Ostéopathe d’aboutir à un diagnostic le plus précis possible.

Observation : examen visuel de la posture du patient, examen de la peau, éventuelles cicatrices etc...

Palpation : L'ostéopathe effectuera des test actifs ( avec participation du patient ) ou passifs (mobilisation par le praticien ) sur les différentes régions anatomiques à investiguer.

Ces tests pourront s'effectuer en position debout, assise ou allongée.

L'ostéopathe appréciera alors la mobilité, la densité et la fonctionnalité des zones investiguées.

De plus, pour certains motifs de consultation, le praticien effectuera des tests dit « d'exclusion » qui lui permettront d'écarter certaine pathologies qui ne peuvent pas être prise en charge en ostéopathie.

L'ostéopathe recoupe les informations qu'il a reçu lors de l'anamnèse et des tests. Il peut ainsi établir un diagnostique et proposer un traitement adapté aux maux et au patient.

Dans son traitement, le praticien utilisera plusieurs types de techniques décrites ci après.

Son champ d’application est très vaste et il existe de nombreuses raisons pour consulter son ostéopathe.

L’ostéopathie s’applique :

  • Au système musculo-squelettique : cervicalgie dorsalgie lombalgie douleur articulaire, entorse, tendinite.
  • Au système neurologique : sciatique, névralgie cervico-brachiale, cruralgie…
  • Au système digestif : diarrhées, constipation, ballonnement, reflux…
  • Au système cardio-vasculaire : trouble de la circulation, hypertension artérielle, jambes lourdes…
  • Au système crânien : vertige, acouphène, rhinite, sinusite, céphalées (maux de têtes), migraines, troubles ORL chroniques.
  • Au quotidien : Gestion du stress, anxiété, trouble du sommeil, fatigue, état dépressif…
  • Mais aussi en prévention de douleurs ou de blocages…

Il convient de consulter aussi suite à :

  • Traumatismes : accident de voie public, chute…
  • Pour femmes enceintes : suivi de grossesse (douleur lombaire, sciatique).
  • Pour les nourrissons : sommeil perturbé, plagiocéphalie, régurgitation, colite…
  • Pour les sportifs : avant et après compétition, tennis-elbow, talalgie, pubalgie, essoufflement à l’effort « point de côté », mauvaise récupération entre les épreuves, check-up avant les épreuves…

STRUCTURE EQUILIBREE + MOBILITE CORRECTE = FONCTION OPTIMALE

L’osteopathe est capable d’utiliser plusieurs techniques qui vont lui permettre d’adapter un traitement à chaque patient mais aussi répondre le plus efficacement possible aux différents types de douleurs.

Le but est de redonner de la mobilité à une articulation de façon directe. Technique rapide éxecutée à travers un mouvement bref et précis. Il résulte souvent un bruit de craquement.

Le but est de libérer les blocages d’une articulation en prenant en compte tous ses paramètres de mobilité ( flexion / extension / rotation / inclinaison / compression / traction ) et en y ajoutant un paramètre respiratoire ( inspiration ou expiration ) qui aide à la correction.

Le but est de travailler essentiellement sur la structure musculaire en étirements, contraction isométrique ( contraction / relâchement ) ou avec des massages profonds ou point de pression (trigger point ).

Le but est de redonner de la mobilité aux organes en travaillant sur les différentes attaches (ligaments et enveloppes tissulaires) afin d’optimiser leurs fonctionnalités. On peut également travailler en pompage afin de stimuler certains organes en effectuant nos manipulations avec la respiration du patient.

Les os du cranes possèdent une micro-mobilité (nommée Mouvement Respiratoire Primaire ) en corrélation avec la fluctuation du Liquide céphalo rachidien et de la respiration thoracique. Diffèrentes pertes de mobilité peuvent apparaître au cours de la vie (compression / blocage ) à ce niveau. Les techniques sont douces et réalisées par pressions légères de façon direct ou indirect et peuvent utiliser les mouvements volontaires du patient ( de la tête, des yeux, de la langue ou des pieds ) ainsi que la respiration. Cette approche est souvent appelée « crânio-sacrée » car le crâne fonctionne en étroite relation avec le sacrum.

“Mal de dos, entre les omoplates, douleurs musculaires en bas du dos, douleurs musculaires au niveau des cervicales (torticolis), stress au travail, douleurs musculaires causées par une mauvaise posture au travail. Ces maux peuvent disparaitre en 2 séances d'ostéopathie.”